La commune a prêté son “antependium”

Anetta Palonka-Cohin, chargée d’études du patrimoine mobilier au CAUE 72 (Conseil d’architecture d’urbanisme et d’environnement) est venue, la semaine dernière, récupérer une magnifique peinture sur cuir (antependium) du XVIIe siècle. Cette oeuvre sera exposée du 20 novembre 2020 au 21 mars 2021 à l’abbaye de l’Epau sur le thème “les trésors d’arts sacrés de la Sarthe”. Une soixantaine d’oeuvres collectées dans les différentes églises de la Sarthe seront ainsi exposées. La plupart de ces oeuvres ont fait l’objet d’une restauration subventionnée par le département et la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) des Pays de la Loire.

Antependium de Crannes-en-Champagne

Antependium de Crannes-en-Champagne

Un peu d’histoire sur l’antependium de Crannes-en-Champagne :

Antependium de Crannes-en-Champagne

Antependium de Crannes-en-Champagne – détail

Il ornait  le maître autel de la chapelle Notre-Dame de Pitié, peinture sur cuir de Cordoue, cette peinture est datée de la fin du XVIIe siècle; œuvre particulièrement rare elle a fait récemment l’objet d’une restauration.
A ce propos, on peut signaler que l’antependium qui fait l’orgueil de Crannes et de sa Chapelle ornait initialement l’autel de la Vierge en l’église de Crannes. Cet autel de la Vierge en bois sculpté (fin XVIe) fut ensuite transporté dans la chapelle après la révolution (cf. manuscrit Hutereau F°213 et 214). L’antependium sera déplacé un peu plus tard en 1865 à l’occasion de la mise en service des trois nouveaux autels de l’église paroissiale Saint Cyr, Sainte Julitte (financés par Louis André Lelong, maire de Crannes et sa femme Jeanne Chanteau).
A noter également, à travers la description de l’Abbé Hutereau, qu’il existait un second antependium qui ornait le maître autel de l’église, représentant le martyr de Sainte Julitte et de Saint Cyr (F°132, F°133 ) antependium qui de nos jours a disparu – Pour approfondir la question voir Manuscrit HUTEREAU;